Co-construire avec l’intelligence collective

Je viens de publier un nouvel ebook : « Co-construire avec l’intelligence collective, guide pratique pour les collectifs en transition ». Plus de cent pages visant à donner aux élans collectifs naissants, aux porteurs de projets de transition, aux associations et autres collectifs s’inscrivant dans une démarche de co-création, de coopération, des conseils et une palette d’outils ludiques et simples à mettre en œuvre, pour avancer avec l’intelligence collective. 😀

Vous pouvez le feuilleter et le commander par ici :

Fiche-outil GRATUITE n°14 : si tout le monde…

Pas simple d’accueillir la diversité d’opinions et de choix de vie, surtout en ces périodes clivantes. On se croit ouvert et tolérant, mais au fond de nous, n’y a-t-il pas parfois une petite voix qui pense que les autres devraient penser comme nous, et que le monde s’en porterait bien mieux ? On se dit tolérant, et on exige des autres qu’ils le soient aussi… On pense qu’on résoudrait pas mal de chose si tout le monde faisait l’effort de manger local, mais dès qu’une émotion nous submerge, on se jette sur une tablette de chocolat…. ça vous parle ? Si on explorait un peu ces petits paradoxes qui font notre humanité..?

Dans cette nouvelle fiche-outil, on se pose cette question qui nous ouvre à la diversité « telle-qu’elle-est », non pas celle de notre idéal/imaginaire, mais celle de la réalité, faite de personnes qui ne pensent pas comme soi, qui font des choix opposés aux nôtres…

Un monde où les gens penseraient tous comme moi, serait-il un monde idéal ? Ce qui me compose à petite échelle – caractère, tendances, qualités et défauts – à grande échelle, serait-ce bien viable, et enviable ?

Cliquez sur l’aperçu pour accéder à la fiche-outil :

Les communs aux théories de la transformation sociétale

L’illustration est un petit clin d’oeil à cet animal-totem qu’est la grenouille, elle qui incarne si bien la transformation, la métamorphose…

J’ai exploré différentes approches du changement sociétal, chacune à leur manière sont incroyablement inspirantes et puissantes, elles sont le fruit de décennies de travail de la part d’acteurs du changement extraordinaires. Elles s’appliquent à différentes échelles – individuelles et collectives – mais je n’ai pu m’empêcher de faire des parallèles entre elles.

Je vais faire référence principalement à quatre approches : la théorie U d’Otto Scharmer, les scénarios transformatifs d’Adam Kahane, la Communication NonViolente de Marshall Rosenberg, et le Travail-qui-Relie, de Joanna Macy.

Commençons par un très bref descriptif de ces quatre approches si vous le voulez bien. ^_^

La théorie U a été développée par Otto Scharmer, maître de conférence au M.I.T. ; c’est un modèle de conduite du changement par l’intelligence collective et le Presencing, qui a inspiré des milliers de projets d’innovation sociétale.

Les scénarios transformatifs est une méthode de coopération multi-acteurs portée par Adam Kahane. Elle a soutenu des transitions démocratiques importantes comme durant la période post-apartheid en Afrique du Sud par exemple. La pratique des scénarios permet à des groupes hétérogènes de conscientiser leur(s) futur(s) possible(s), et de passer ensemble à l’action.

Continuer la lecture de Les communs aux théories de la transformation sociétale